Notre dernière randonue de l’année 2019

le 31 décembre 2019

Avec Patricia et Philippe

Après un mois de décembre de neige puis de pluie, le beau temps revient enfin pour la dernière semaine. En Chartreuse, la limite de la neige est remontée vers 1400 m.

Je propose sur notre liste de diffusion une dernière randonue en raquettes de l’année (le 31 décembre). Peu de réponses, seuls Patricia et Philippe se disent intéressés.

J’ai choisi le pas des la Porte pour son accès facile par le col de l’Alpette et la grande beauté du large plateau qui sépare les deux cols.

C’est une grande classique de Chartreuse et la montée au col est très fréquentée même un jour comme celui-ci. De plus on est tout le long à l’ombre, donc pas question de se mettre nu.

Tête du Lion au Mont Granier.

Mes compagnons râlent un peu : « si c’est ça ta randonue ! »

Au col de l’Alpette, le paysage se dévoile et le soleil est généreux. Un chasseur, sans fusil, nous indique où se trouvent des chamois.

Nous quittons le grand chemin qui conduit à la cabane et au col de l’Alpe. D’un coup, il n’y a presque plus personne sur cette partie du plateau. Une pause casse-croute sur un affleurement herbu nous verra nous mettre nus.

Un autre groupe, arrêtés comme nous sur une autre bosse à quelques centaines de mètres de là nous observe, mais nous n’en avons cure.

Après une assez longue pose, nous repartons toujours nus vers le pas de la Porte qui donne sur la vallée du Grésivaudan.

L’immensité du plateau nous permet de progresser à bonne distance des rares autres personnes. Le Mont Blanc se dévoile juste dans l’axe du vallon.

Au Pas, la vue sur les chaines plus internes des Alpes et la Combe de Savoie est exceptionnelle.

Au retour, un chamois nous offre sa présence à quelques dizaines de mètres sans fuir.

Il est temps d ‘accélérer notre retour alors que le soleil disparaît derrière les falaises du Pinet.

Rhabillage, d’autant plus que des groupes montent pour réveillonner à la cabane.

Le chemin est par endroit bien glacé et, afin de ne pas glisser, nous gardons les raquettes aux pieds, bien qu’il n’y ait presque plus de neige.

Demain, comme il fera toujours beau,  j’ai prévu la première randonue de l’année 2020, mais personne n’est disponible pour m’accompagner.

2 réflexions sur « Notre dernière randonue de l’année 2019 »

  1. Gilbertdelyon

    Belles images.
    On devine que celui avec un bonnet rouge c’est le Père Noël qui s’est déplumé en rampant dans la cheminée, non? Même le pompon blanc y est resté.
    Du gibier pour le réveillon?

    Répondre
  2. Riccardo

    Très beau récit et très belle façon de finir l’année.
    Moi aussi j’ai profité d’un chaud 1 janvier pour une balade avec ma femme dont plus d’une heure je suis resté nu et nu j’ai rencontré une couple (dont ma femme et l’homme se connaissaient). ils se sont arrêtés pendant que je me suis habillé et après nous avons bavardé pendant un quart d’heure sans problèmes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *